Interview avec le zombie “Mortrendu”

Lundi dernier, alors que les élèves avaient entamé leur dernière heure de cours en toute sérénité, trois zombies ont fait irruption en classe et sont parvenus à contaminer la plupart d’entre eux, les ralliant à leur cause dans leur lugubre marche.
Nous avons interpellé l’un d’entre eux, le zombie Mortrendu, qui a accepté de répondre à nos questions.

ZombieWalk1

Les zombies, avec Mortrendu à leur tête, se sont dirigés vers l’administration.

Zombie Mortrendu, pourriez-vous nous parler un peu de vous ?

“C… Cer….veauuuu…” (Il semble un peu fou, et sa langue commence à pendouiller.) “His…toire… Géo….”

D’accord. Vos complices, les zombies Del Chancreto et Plantedupied, sont toujours introuvables. Représentent-ils toujours une menace pour l’établissement ?

“C… Cer….veauuuu…” (Sa gorge émet un gargouillis bizarre, comme s’il éclatait de rire.) “G…Gom…mettes… C… Colo…riage…”

ZombieWalk2

Le zombie Del Chancreto a pris pour cible notre photographe.

Euh… bien sûr. Heureusement pour nos élèves, nous avons réussi à leur administrer un antidote pour qu’ils retrouvent leur état normal. N’éprouvez-vous donc aucun remord pour ce que vous avez fait ?

“C… Cer….veauuuu…” (On attend la suite, mais il ne dit plus rien. Apparemment, il n’a pas compris la question.)

ZombieWalk3

Le zombie Plantedupied hante encore tous les esprits.

Un petit mot pour la fin, avant de finir six pieds sous terre ?

“Mrrglrrglrrgl.”

Merci, zombie Mortrendu.

Finalement, nous ne saurons jamais ce qui s’est réellement passé lors de cette dernière heure de cours.
Mais ce qui est sûr, c’est que la prochaine fois, nous serons prêts.

Réagir à cet article

Vous pouvez utiliser les balises HTML et attributs suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>