Archives mensuelles décembre 2015

Un vieillard en rouge et blanc s’invite au collège…

Ce vendredi 18 décembre, alors que rien n’était encore venu troubler la quiétude du collège Charles de Gaulle, un étrange vieillard vêtu de rouge et de blanc est parvenu à s’extraire de la légendaire réserve du CDI les bras chargés de cadeaux.
Charlaine, reporter du club Presse, a mené l’enquête.

“Je n’ai rien vu venir…” a déclaré M. Del Canto, professeur-documentaliste, encore sous le choc. “J’ai bien essayé de le retenir, mais l’Elfe qui l’accompagnait m’a assommé avec un balai, et puis j’ai perdu connaissance.”

PereNoelReserve

Déterminés, le mystérieux inconnu et son acolyte se sont ensuite dirigés vers la salle de permanence, troublant l’ordre et l’atmosphère de travail intense qui y régnait par un “Ho ho ho” retentissant. Les élèves, déjà habitués aux manifestations magiques issues de la réserve du CDI, ont très vite accepté la sympathique présence des deux individus.

PereNoelPermanence

Le vieillard et l’Elfe se sont ensuite rendus dans la mystérieuse salle des professeurs pour compléter leur stock de friandises. Là-bas, ils ont trouvé Mme Graville, professeur d’EPS, et l’ont ralliée à leur cause. Un choix judicieux puisque sans elle, le vieil homme n’aurait jamais été capable de gravir les escaliers jusqu’au premier étage. Les trois comparses ont alors fait irruption en plein cours d’EMC.

PereNoelHistoire

“Il s’est mis à donner des cadeaux et à balancer des papillotes dans tous les sens !”, a expliqué un élève déconcerté. “C’était bizarre, mais notre professeur a arrêté de parler de justice après ça”.
En effet, M. Rendu, professeur d’histoire-géographie, s’est étrangement laissé envahir par l’esprit de fête. Après avoir assuré au vieil homme qu’il avait été “très sage toute l’année”, il a souhaité immortaliser l’instant.

PereNoelRendu

Tous ensemble, élèves, professeurs et créatures magiques ont partagé un moment convivial autour d’un goûter où se mêlaient chocolats et boissons fruitées. Le vieillard en rouge et blanc s’est même retrouvé à jouer de la flûte à bec sans aucune raison apparente.

Mais la mission était loin d’être terminée. Après avoir souhaité aux élèves de bonnes fêtes de fin d’année, le vieil homme et l’Elfe ont franchi les barrières des langues pour rendre visite aux professeurs d’anglais. L’occasion de distribuer toujours plus de cadeaux issus d’un autre temps… et de papillotes qui ne semblaient jamais s’épuiser.

PereNoelEnglish

Après des cours mémorables en EMC et en anglais, les deux mystérieux individus se sont invités aux cours de français et d’arts plastiques, sous le regard ému des professeurs présents qui ne s’attendaient pas à une telle marque d’affection.

PereNoelAurelie

Non contents d’avoir rallié à leur cause l’ensemble des élèves et des professeurs, le vieillard en rouge et blanc et l’Elfe ont finalement pris la direction du secrétariat pour y retrouver toute l’équipe administrative et de direction. Leur emprise sur le collège était totale.

PereNoelDirection

Que sont-ils devenus après ça ? Certains disent avoir aperçu un traîneau tiré par des rennes, d’autres affirment qu’ils seraient repartis par la réserve magique du CDI après avoir réanimé M. Del Canto.
Nous ne le saurons peut-être jamais, mais une chose est sûre : nous ne sommes pas au bout de nos surprises…

Réagir à cet article

Championnat académique de Cross-Country à Compiègne

Mathilde Colombé, qualifiée pour ces championnats, a porté haut les couleurs du collège Charles de Gaulle.

CrossMathilde

Elle a bouclé le tour de 2200 mètres qui passait dans le parc du Château de Compiègne.

CrossMathilde2

Mathilde termine 11ème des benjamines filles sur 215 partantes. Un grand bravo à elle !

CrossMathilde3

A 500 mètres de l’arrivée, Mathilde a creusé l’écart.

 

Réagir à cet article

Reportage spécial “Laïcité” !

Le Mercredi 9 Décembre, c’était la journée de la Laïcité. Voici notre reportage, avec des photos et des interviews exclusives !

Les ateliers “Laïcité”

Les élèves ont fait cinq ateliers : la recherche d’informations, le quiz, la caricature, la charte de la Laïcité et le “Time’s up”.

1 – La recherche d’informations, animée par M. Duplouy

Pendant cet atelier, les élèves de 4e ont détaillé ce qu’est la Laïcité grâce à une vidéo. Ils ont dû répondre à des questions pendant qu’ils regardaient la vidéo, et ont fait la correction à la fin.

Pour les 6e, l’objectif était de “comprendre la définition de la Laïcité et de savoir depuis quand ça existe”, comme nous l’a expliqué M. Duplouy.

2 – Le quiz, animé par Mme Hoarau et Mme Dubreucq

Le quiz a consisté à poser des questions sur la Laïcité. Les élèves ont répondu à 10 questions en donnant leur opinion.

Les élèves ont appris à “faire la distinction entre ce qui est permis et ce qui n’est pas permis” et ont découvert qu’être laïc, c’est avoir beaucoup de liberté (et pas que des interdits) pour pouvoir vivre ensemble.

3 – La caricature, animée par Mme Graville et Mme Duplantier

Cet atelier a consisté à situer les débats sur la Laïcité autour de caricatures.

Mme Duplantier nous a expliqué que les élèves devaient savoir que l’État accepte toutes les religions et qu’il faut les respecter.

AtelierCaricature

4 – La charte de la laïcité, animée par M. Rendu et Mme Fricoteaux

Pendant cet atelier, les élèves ont pu découvrir la charte de la Laïcité et construire leur propre charte.

Les élèves que nous avons interrogés ont déclaré que cela leur a “permis de comprendre la laïcité”.

5 – Le Time’s Up, animé par M. Le Bris et M. Lecointe

Le Time’s Up est un jeu de carte avec deux équipes qui s’affrontent.

Les élèves ont dû faire deviner des mots autour de la Laïcité à leurs coéquipiers, parfois même en mimant !

AtelierTimesUpLaicite

Qui va gagner au Time’s Up ?

Nos interviews exclusives !

1 – Entretien avec M. Delattre, Chef d’établissement

Pourquoi est-ce important de banaliser une demi-journée pour la Laïcité ?

C’est important de banaliser une demi-journée pour parler des valeurs de la République. L’École doit transmettre les valeurs à tous les élèves pour qu’ils deviennent des adultes et des citoyens libres, responsables, solidaires et respectueux des uns et des autres.

Que pensez-vous des ateliers mis en place ce matin ?

Les ateliers sont importants pour faire vivre le thème de la Laïcité et pour apprendre ce qu’est la Laïcité et pour faire des débats et des échanges d’idées.

Pourquoi est-ce important pour le collège d’avoir une plaque avec les valeurs de la République ?

C’est pour que chaque matin, en arrivant, chaque jour, à chaque récréation, on se souvienne que nous sommes à l’École de la République qui est fondée sur des valeurs essentielles : Liberté, Egalité, Fraternité, Laïcité, Solidarité, Tolérance et Respect.

Comment voyez-vous le collège de demain ?

Je le vois encore plus ouvert sur la société, plus formateur, plus interactif.

EntretienPrincipalLaicite

Interview de M. Delattre

2 – Entretien avec Mme Hoarau, Conseillère Principale d’Éducation

Vous êtes l’organisatrice principale de cette journée. Êtes-vous satisfaite du résultat ?

Oui, je suis très contente de cette journée et j’espère que beaucoup d’élèves auront appris ce qu’est la Laïcité.

Qui a participé à la création de tous ces ateliers ?

M. Rendu a imaginé les ateliers sur la charte et les caricatures, M. Duplouy s’est occupé de l’atelier de recherche, M. Del Canto a créé le Time’s Up Laïcité et la vie scolaire a créé le quiz et Mme Renotte a fait travailler tous les élèves sur la chanson.

Pensez-vous qu’à la fin de cette journée, tout le monde saura ce qu’est la Laïcité ?

Tout le monde ne saura peut-être pas ce qu’est la Laïcité mais j’espère qu’ils comprendront par la suite.

EntretienCPELaicite

Interview de Mme Hoarau

3 – Entretien avec Aurore Gromaire, Assistante d’éducation

Penses-tu que les activités proposées par l’établissement arriveront à faire comprendre ce qu’est la Laïcité ?

Oui, c’est un bon moyen d’expliquer ce qu’est la Laïcité.

D’après toi, est-ce qu’il y aura d’autres événements de ce genre dans l’année ?

Un événement de ce genre se prépare 2 ou 3 semaines à l’avance, donc on ne sait pas encore s’il y en aura d’autres.

4 – Entretien avec notre patron (M. Del Canto, professeur-documentaliste)

Pourquoi avez-vous fait appel à nous pour couvrir cet événement ?

Tout l’établissement s’est mobilisé pour la journée de la laïcité. Il fallait immortaliser l’instant, et le Club Presse est tout à fait capable de remplir cette mission.

Y aura-t-il d’autres événements de ce genre cette année ?

Avec la semaine de la Presse, le Printemps des Poètes et toutes brillantes les idées de vos professeurs, il y aura forcément d’autres actions de cette envergure. Votre travail de journaliste est loin d’être terminé !

Une fois que cet article sera publié, deviendrons-nous célèbres ?

Absolument, vous deviendrez des stars sur le site web de l’établissement, et votre salaire vous sera versé en chocolat.

Un hommage en chanson

Pendant la récréation, nous nous sommes rassemblés dans la cour de récréation. Tout le monde était là : les professeurs, la vie scolaire, les élèves, et même d’autres journalistes qui nous font de la concurrence !

ImagineJourneeLaicite

“Imagine all the people… sharing all the world.”

M. Delattre a d’abord pris la parole pour faire un discours sur l’histoire de la laïcité et les symboles de la République, puis nous avons inauguré la nouvelle plaque aux couleurs de notre drapeau où l’on peut lire la devise “Liberté, Égalité, Fraternité”.

Ensuite, tous ensemble, nous avons chanté “Imagine”, de John Lennon. Nous avions préparé cette chanson avec notre professeur d’éducation musicale, Mme Renotte.

Retour à la normale

Finalement, après avoir découvert les ateliers et partagé ce moment fort dans la cour de récréation, tous les élèves sont retournés en classe… sauf nous.

Eh oui, le Club Presse s’est réuni au CDI pour écrire cet article, et nous espérons qu’il vous aura plu !

ClubPresseLaicite

Les journalistes du Club Presse vous disent à bientôt !

Réagir à cet article

Journée de la laïcité

Ce mercredi 9 décembre, à l’occasion de la journée de la laïcité, tout l’établissement s’est mobilisé pour aborder et mettre à l’honneur les valeurs de la République.

Durant les deux premières heures de la matinée, les élèves ont pu échanger avec leurs enseignants ainsi que la vie scolaire à travers cinq ateliers ludiques sur le thème de la laïcité.
Tous se sont ensuite réunis dans la cour de récréation pour entonner d’une même voix la chanson “Imagine”, des Beatles, après avoir inauguré une plaque arborant les valeurs de la République.

ImagineJourneeLaicite

L’événement a été entièrement couvert par les journalistes de 6e du Club Presse qui vous proposent un dossier complet sur cette journée.

Réagir à cet article