Article du Main-Post

Une amitié vivace depuis 27 ans

Le maire, Monsieur Helbling, reçoit des élèves français et leurs professeurs.

Le drapeau de l’amitié était au rendez-vous pour la réception des élèves français à la mairie .

Bad Königshofen : les relations franco-allemandes se portent bien à Bad Königshofen. C’est ce que l’on a ressenti lorsque les élèves des 3 établissements partenaires du lycée de Bad Königshofen , cette fois-ci au nombre de 32, accompagnés de leurs professeurs se sont présentés pour la réception à l’hôtel de ville.

Le jour était parfaitement choisi puisque le 22 janvier est la journée de l’amitié franco-allemande qui commémore la signature du traité de l’Elysée en 1963 qui posait la première pierre pour les bonnes relations entre les 2 pays. C’est très chaleureusement que M. Thomas Helbling, 1er magistrat, salua ses invités et présenta rapidement la situation de la ville. Il exposa les difficultés de trouver du travail dans la ville pour les diplômés de l’enseignement supérieur alors qu’il y a des besoins dans les métiers manuels et administratifs. De manière générale, il se montra tout à fait satisfait du bas taux de chômage actuel qui n’est que de 3,2 %. C’est avec fierté qu’il évoqua les succès des associations sportives de la ville et mit en valeur les bons résultats du club d’échec et des pongistes qui évoluent dans des ligues élevés. Trois élèves, représentants de leurs établissements, remercièrent dans un discours en allemand pour l’hospitalité. Puis on entonna tous ensemble, pour montrer nos liens, l’hymne européen dans les deux langues. Le drapeau tricolore de l’amitié franco-allemande prit une place d’honneur sur la photo de groupe. Il est le symbole des bonnes relations qui existent depuis des années entre Bad Königshofen et les partenaires français de Laon, Montcornet et Rozoy-sur-Serre.

Tous les élèves et les professeurs eurent le droit ensuite de s’immortaliser dans le livre d’or des invités de la ville. Le groupe d’élèves était accompagné de Catherine Fricoteaux de Montcornet, Werner Arend de Laon, Yaëlle Vanhove de Rozoy-sur-Serre ainsi que de Marie Maës de Laon, une des initiatrices de l’échange, qui, depuis sa retraite, fait volontiers le long voyage pour retrouver les amis de Bad Königshofen. Au programme de ce séjour d’une semaine des excursions à Würzburg, Coburg, la fête du carnaval au lycée et une soirée commune.

DSC00078

Réagir à cet article

Vous pouvez utiliser les balises HTML et attributs suivants : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>